Le Monde Du Stop Motion.fr | Se Connecter

Pas Encore Inscrit ?

Cliquez ici pour vous rendre sur la page d'inscription, l'inscription est rapide et gratuite ;)

Inscription

Faire une figurine pour du stop motion en une semaine

Tutoriel 8226 vues · 0 commentaires
Faire une

Faire une figurine pour du stop motion en une semaine

Par Jeremy mariez

Publié le 15 septembre 2015 · Dernière modification: 24 février 2016

Mots-clés: tuto, tutoriel, figurine, stop, motion, animation, création

Voici le récit du travail d'une semaine de Jeremy Mariez afin de faire une figurine pour du stop motion. Cet article est une forme originale de tutoriel et peut donc vous servir à apprendre comment faire ce type de figurine.

 Le résultat final:

resultat

Sommaire

I.Genèse du projet: une figurine en une semaine

II. Le Matériel (partiel)

III. La structure

IV. Les vêtements

V. Les mains

VI. La tête

VII. Les articulations

VIII. Finalisation de la tête

IX. Nettoyage du bras

X. La canne et les chaussures

XI. Assemblage

 

 

I.Genèse du projet: une figurine en une semaine

Tout a commencé un lundi, la société DDB° qui m'appelle pour un travail.
C'est un de mes anciens élèves qui travaille là-bas et qui leur à parler de moi.
Le travail à faire, urgent, complexe, est pour le lundi suivant...

Ils me demandent de faire un personnage comme Mr Fredricksen de "Là-Haut" mixé avec Geri de "Geri's Game"; le tout animable pour faire de la stop-motion comme "Wallace & Gromit".....
Je n'ai jamais fait cela, et je ne sais même pas si j'en suis capable; mais mon ancien élève semble le croire et le défi est monstrueusement énorme! J'adore les défis!

En 2e année d'étude supérieure, j'avais fait une animation en stop-motion avec deux autres élèves, mais en prenant des GI Joe recouvert de pâte à modeler...Vraiment pas la même chose.

Ah oui... et petite précision, DDB° veut aussi que je reste 1 journée pour faire l'animation de mon personnage dans leurs locaux.

Ci-contre le dessin de DDB°, pour que je sache dans quelle direction aller pour la création.

ddb1

J'avais besoin de plus de précisions sur les couleurs et matières, voici ce que j'ai reçu de DDB°.

N'ayant qu'une semaine pour tout faire, je ne pouvais pas suivre rigoureusement le dessin, mais j'ai essayé de m'en rapprocher.

La demande était de faire une figurine de 15cm de haut...


Avec le matériel que j'ai pu trouver, je devrais la faire plus grande....


ddb2

II. Le Matériel

J'ai précisé que j'avais du matériel, mais que je devais aussi acheter beaucoup de matériel.

Pour qu'il n'y ait pas de problème, j'ai gardé et photographié toutes les factures.

J'ai donc fait une facture pour mon travail, le matériel à acheter et la journée de travail chez DDB° pour l'animation.

Mes premiers achats, furent dans une mercerie:

  • Feutre
  • boutons
  • perles métals

 

ddb3

Ensuite pour faire les trous, taraudage et filetage:

  •  mèches
  • taraud
  • filière
  • vis
  • colle à tissu
  • pâte fimo® couleur peau

 

ddb4

Ensuite je suis allé chez Esprit Composite, le magasin des artistes:

  • Super Sculpey
  • Silicone élastique
  • colorant peau et rouge pour silicone
  • aluminium bouilli
  • araldite (moins bien que la penloc gti)
  • CHAVANT® pâte à modeler couleur peau
  • Potence, pour tenir la figurine

 

ddb5

Et encore du matériel:

  • tige métal
  • barre acier dure
  • barre métal tendre
  • taraud simple et multiple
  • vis mécaniques et boulon
  • filiére
  • spay
  • amidon en poudre

 

ddb6

III. La structure

Sur internet, j'ai trouvé ceci, mais c'est en Angleterre, et cela met 6 à 7 jours à arriver en France....
Donc impossible

Mais cette image m'a beaucoup aidé pour comprendre les bases de construction.


D'ailleurs j'aurais dû aller vois l'exposition Art Ludique sur Aardman...J'y suis allé depuis.

Alors on commence!

J'avais fait un moule pour un ami avec environ 20000 petites billes de PLASTILINE®, et heureusement c'est plus simple pour faire une grosse masse pour faire le corps du personnage.

J'utilise une lampe à alcool torche souple Buffalo.
ICI

Je m'en sers pour ramollir ou lisser.



Donc j'ai fait un dessin rapide de la structure minimum que je pouvais faire, car DDB° voulait un personnage de 15cm,
mais j'ai dû l'agrandir un peu, j'étais limité par les pièces métalliques que j'allais prendre pour faire les articulations.

Ensuite je coupe comme un fruit...

Et je les réunis avec la structure de la potence au centre.

J'ai fait des cylindres que j'ai coupé en 2, comme le corps.

La potence est très utile pour mettre dans toutes les positions la figurine...

Voici le placement des jambes, et le trou du cou.

MERCREDI 06 JUIN 2015

J'avais aussi acheté du grillage, très fin et solide

J'ai acheté encore d'autres choses, je retournais tous les jours acheter du matériel. Je n'ai pas eu le temps de photographier tout le matériel.

Ici je fais une structure solide pour y accrocher les vêtements, et surtout il n'y aura que la structure en dessous, les vêtements tiendront sur rien...

Rapidement, je me suis rendu compte que je galérais à faire les vêtements...On est déjà mercredi...

Il faut savoir lâcher prise parfois, j'ai donc contacté un de mes anciens élèves de la section mode, sorti récemment de l'école: Fouad CHAIDA.

IV. Les vêtements

JEUDI 07 JUIN 2015

Fouad est arrivé vers 22h, et a commencé à travailler sur la figurine.

Je lui ai expliqué, que je n'avais pas besoin de couture (j'aimerai avoir une machine à coudre, pour faire de belle couture), on collera à la colle à tissu.
Rien de compliqué, le plus simple possible pour faciliter son travail.

Il me fallait un gilet, un col de chemise et un pantalon.

Il a pris sur internet les patrons de gilet, pantalon et chemise...J'aurais dû y penser, mais je n'aurais pas réussi à faire la suite...



Il a ramené son propre matériel, dont son énorme paire de ciseaux!

J'ai un peu aidé, en découpant des petits carrés de feutre, ainsi qu'une feuille de céluloïde pour placer proprement les motifs sur le gilet.

Voilà les patrons finis, il ne reste plus qu'à les réunir...

Mise en place du pantalon.

Vers 4h du matin, on s'est couché.

Le lendemain, j'ai dû aller travailler, Fouad a continué de travailler pendant la journée sur les vêtements.

Il a fini les vêtements vers 15h00, et m'a envoyé des photos du résultat.



Les voici

Beaucoup de choix ont dû être faits, car les vêtements ne pouvaient pas se plier comme dans la réalité.

En même temps j'ai aussi travaillé les bras, en faisant les mains.

Tordre les fils de fer reste technique.

V. Les mains

En utilisant la lampe à alcool, je chauffe la PLASTILINE® pour la rendre liquide et faciliter la fusion sur la structure en fer.

Maintenant il faut faire le moule pour recevoir le silicone....

Pour ne pas gâcher du matériel, les LEGO® sont la meilleure méthode.



Rapide et modulable, que demander de plus...?
Si un petit truc, ça laisse des trous, donc faut mettre un peu de scotch, sauf si on fait un silicone surdosé

(c'est à dire avec un peu plus de catalyseur), ce qui le rend plus solide rapidement...Mais c'est risqué.

Il faut bien vérifier qu’aucune des parties de la main ne touche les bords...

Et attendre....quelques heures....

VI. La tête

J'ai donc le temps de m'occuper de la tête!

Je vais utiliser de la Super Sculpey®, rose couleur peau, et légèrement translucide, comme de la vrai peau...

Par contre c'est trop lourd pour le squelette que j'ai à fabriquer...



Donc la seule solution c'est mettre un noyau en papier d'aluminium.

La Super Sculpey® se cuit au four, comme la Fimo®, et l'aluminium tient bien le four.



et je rajoute par-dessus une couche de Super Sculpey®...

Là je me rends compte que la boule est trop petite!



Donc on recommence.



La feutrine que j'ai acheté est fine, trop fine, j'ai trouvé par chance des patins en feutre, épais et "2 fois plus résistant"!

Bon l'adhésif ne me servira pas trop...



Les formes commencent à ressortir, arcades sourcilières, les grosses boules pour les joues...

Pour le nez et la partie plate, c'est par ce que j'anticipe le futur gros nez que je vais mettre.


Mais je veux pouvoir ne pas être gêné par le nez pour la suite.

Je vais donc mettre un petit boulon sous la peau du nez et mettre un aimant dans le nez, comme ça je pourrais le retirer facilement.

Ha... oui la grosse vis, c'est pour placer l'oreille, et pour qu'elle ne bouge pas.

C'est là que j'aurais dû me rendre compte que cette petite fissure montrait la fragilité de la matière.



Voici les petites perles métalliques, en alliage, donc pas super résistantes, et pas super rondes non plus.


Heureusement il y a sur mon étau des petits trous justement pour placer des billes...

Je les fais 2 par 2

J'ai dû faire des trous réguliers dans les perles métalliques.

Ensuite je taraude, j'ai seulement trouvé un taraud simple, c'est à dire avec un seul et unique passage....


Il existe des tarauds x3 avec différents pas de vis, pour tarauder en douceur, mais il faut plus de temps...

En coupant les tiges de laiton, et en faisant un pas de vis avec les filières de chaque côté, et en taraudant les perles,

voici un exemple du résultat pour chaque partie des membres.


Ensuite je mettrais un sandwich de petite plaque de métal entre la bille et je serrerais avec une vis.

Comme d'habitude cela ne se passe pas comme prévu.
Là c'est mon taraud de 3.5 mm qui casse dans une perle...vers 1h du matin!


C'est ce jour-là, que j'ai continué de chercher des billes avec trous...
Et j'en ai trouvé, chez Weber...
Mais elles sont plus grosses, et j'ai donc aussi dû prendre des tiges de métal de plus gros diamètre.


VI. Retour aux mains

Pendant ce temps le silicone a eu le temps de sécher.



C'est facile à démonter, on voit les parties où le silicone s'infiltre entre les LEGO®.

La découpe doit être faite en zigzag pour pouvoir remettre les 2 pièces ensemble parfaitement.


Il y a quelques bulles d'air, mais ce n'est pas grave.

Il faudra aussi que je découpe des évents, car quand je vais couler une matière à l'intérieur, de l'air va rester coincé au niveau du bout des doigts.



J'ai encore acheté du matériel...

Dont une fraise pour tête de vis à 90° à 26,90€

VII. Les articulations

Voici les nouvelles billes, parfaites et déjà taraudé, donc énorme gain de temps....

Juste pour les rotules, j'ai eu l'idée de prendre des crochets de porte pour que l'articulation se plie dans une seule direction.

Donc je la tort, comme un gros Hulk, avec zéro douceur!


Et maintenant il faut que tout reste en place....Donc soudure....Mais, la tige de métal est épaisse, et la soudure, risque de ne pas bien prendre.

J'ai donc trouvé de la pâte à soudure: Très acide, toxique, dangereuse....
Non je n'ai pas mis mes doigts dessus, c'est juste pour qu'on puisse voir tous les éléments sur la photo.

Et c'est vrai, la soudure prend plus vite et mieux...Je n’avais encore jamais essayé!



Voici l'articulation de la jambe:

Vis avec rondelle pour que le mouvement puisse se faire.
Double boulons de l'autre côté de la vis, car je n'avais pas d'écrou-stop.
Et à gauche la base de toutes les articulations du personnage.

Pour les chaussures, je me suis énormément pris la tête, car les pieds devaient pouvoir se plier pour l'animation.

J'ai cherché, et j'ai eu une épiphanie dans un magasin de bricolage...

Des charnières feront l'affaire!

Couper en deux, et en remplaçant la tige interne par une vis.


Par chance il me restait un taraud de la bonne taille.

Je taraude l'intérieur avec une #!*?$ de force!

C'est aussi à ce moment-là que les rotules se sont cassées....



Voici le bassin du personnage, avec les nouvelles rotules corrigées!

Le bassin est énorme pour pouvoir y accrocher le pantalon, car je ne ferais pas le corps!
L'intérieur du personnage sera vide.

Voilà, ça ressemble à quelque chose, et surtout, c'est assez solide!

Les nouvelles billes me sauvent la vie!



Je dois faire quelque chose de solide pour les doigts, afin de les manipuler plusieurs fois avant que le métal ne cède.

Surtout faire les doigts de la bonne longueur, et le plus simple étant de les faire un par un.



Non ce n'est pas un anneau dans la paume de la main, c'est juste le gros fil de fer du bras qui se termine et que j'ai tordu.

Bon, là ça ne convient pas...Je devais faire quelque chose de fin....
J'ai fait un gros pâté; je ne referais pas comme ça si c'était à refaire: J'alignerais les fils de fer le long du bras et mettrais de l'étain.

C'est l'autre côté de la main.

Le plus important étant de ne pas laisser des parties dangereuses sur une partie de la figurine qui sera manipulée....


Il reste les pointes des fils des doigts, il faut obligatoirement les limer, toujours!

La main doit être résistante, donc rajouter de la soudure (de l'étain avec un fer à souder) était le seul moyen.

Le pâté est bien pire...C'est vraiment naze.



J'ai essayé de faire mieux pour la 2eme main...

On peut voir au bout du majeur que j'ai enfoncé dans le silicone un fil de fer, afin de maintenir les doigts à la bonne hauteur quand je coulerais le silicone pour faire le bras et la main.


J'avais plusieurs options, j'ai choisi la plus complexe!

Je pouvais faire le bras en pâte à modeler qui ne sèche pas (comme le Studio Aardman), simple et facile à faire.

J'ai choisi de le faire en silicone, comme ça j'apprendrais, et je pourrais toujours faire le bras en pâte à modelé si ça ne fonctionne pas...

Le silicone colle au silicone, donc il faut mettre de la vaseline au pinceau dans tout le moule.



La vaseline étant transparente, il faut jouer avec l'éclairage de la pièce pour vérifier qu'il y en a bien partout...
Sinon le silicone du bras va fusionner avec celui du moule!



Pour maintenir le squelette du bras au centre.
Le silicone est bien justement pour planter des choses dedans.

Là encore une partie de plaisir (tellement c'est technique et dur!), j'explique:
Il ne faut pas de bulle d'air!
Le silicone est blanc et il va me falloir faire un mélange 2x de suite, exactement avec la même couleur de peau car je n'ai qu'un seul moule pour le bras

Donc je fais le mélange des couleurs peau et une goutte de rouge dans le silicone (avant de mettre le catalyseur),
en y pensant, j'aurais pu directement faire la double quantité de silicone avec la bonne couleur, puisque le silicone se conserve super bien!....
Le stress ne m'a pas toujours aidé.

Je tartine aussi l'autre côté du moule.



Voici le moule fermé, avec carton et élastique pour que les 2 pièces du moule restent en place.

Le moule est sec, environ 4h plus tard...

Le silicone se détache bien de partout, mais la vaseline devra être nettoyée...



Et c'est tout poisseux avec la vaseline, vous pouvez ne pas vous rendre compte, mais c'est vraiment Alien.



Une fois nettoyé, il me reste à couper les morceaux qui dépassent.

Bon...C'est ça mais ce n’est pas super beau!

Il va falloir que je trouve une solution pour améliorer le rendu.



Là c'est l'articulation scapulaire, la partie du corps avec épaule, tête, et corps, cette pièce sera sous le col, donc je dois la faire la plus petite possible, et très résistante pour pouvoir la serrer à mort car, la tête est très lourde.


J'ai fait des trous que j'ai ensuite taraudé, puis j'ai marqué au Posca® les zones à meuler pour placer les billes.

C'est les deux tranches de sandwich qui vont maintenir serrées les billes des membres.



Sur l'autre face des plaques, j'ai utilisé la fraise pour tête de vis à 90°, pour gagner de la place avec les vis à tête place.

J'ai été obligé de percer aux endroits des marques de Posca®, car il m'était difficile de bien meuler pour placer les billes.



VIII. Finalisation de la tête

La tête avec le trou pour le nez, j'avais peur que le boulon ne tienne pas; je vais donc placer une vis à tête plate.

Je placerais de longues vis pour faire bouger les sourcils.



Voilà le système, je mets des vis à tête hexagonale pour pouvoir manipuler les sourcils.
Pour les sonotones, j'ai fait des petites crottes de nez en Super Sculpey®, fais un petit trou, et placé un fil électrique.
ddb84

Résultat avec les trous dans les oreilles pour les sonotones.

La bouche semble bizarre!....C'est parce qu'il n'en a pas, c'est la moustache que je vais coller.

ddb91

L'arrière n'est pas propre, et entre les deux vis, il y a un premier trou raté, que j'ai comblé.

ddb92

IX. Nettoyage du bras

Pour nettoyer le bras, je l'attache vers le bas, et je vais couler du silicone par-dessus, petite difficulté en plus, je dois une nouvelle fois retrouver le bon mélange de couleur peau et rouge.

J'en profiterais pour couler en même temps l'autre bras.



 Le silicone va goutter aux bouts des doigts.

Bon, le résultat est satisfaisant.....

Même super cool!
J'ai coupé les gouttes qui pendaient.

X. La canne et les chaussures

Voici la structure de la canne.

Je ne le savais pas à ce moment-là qu'elle était trop petite....

je l'ai recouverte de Super Sculpey®, cuite, et peinte couleur bois...Attendre de finir le grand-père pour me rendre compte qu'il fallait que je la refasse...



voici la base de la chaussure, la bille la cheville, et une vis (j'en mettrais une plus petite à la fin)

J'ai placé deux boulons incrustés dans la Super Sculpey®, avec un angle pour le boulon vers l'avant, juste assez pour que j'ai à forcer un peu pour la rentrer.

Je force un peu pour rentrer la bille, mais à cause de la matière entre les deux boulons.

En rajoutant un peu de matière, j'ai fusionné la charnière coupée.

J'avais même pensé à placer une vis qui dépasserait du dessous du pied pour pouvoir placer les pieds, enfoncés dans le sol pour que tout reste en place....


Mais je ne connaissais pas la configuration du lieu de tournage du stop-motion final...

Si la vis est trop longue, je la couperais.


J'ai dû laisser un vide entre les 2 parties du pied pour pouvoir le plier un peu.

Et j'ai trouvé une vis de la bonne longueur.


XI. Assemblage

Voici comment je vais placer les différents éléments.

Je vais rajouter une articulation pour faire les clavicules.



Le pantalon est bien (j'aurais dû faire les chaussures plus grandes), mais il ne tient pas.

J'ai peint une première couche de blanc à la bombe, et j'ai protégé les billes avec de la patafix.



J'ai fait une structure et je suis obligé de protéger les bordures, car les fils utilisés sont fins comme des aiguilles et rentrent très facilement dans la peau...Surtout la mienne, je me suis planté cette grille toute la semaine dans la peau.

J'ai cousu le grillage avec du fil de nylon.

J'ai découpé dans les patins en feutre la forme de la moustache et des sourcils, et j'ai collé à la "colle à vêtement" de la feutrine beige clair par-dessus.

Voilà tout ce que j'ai à coller à la colle araldite.

Je colle aussi les billes avec les tiges pour être sûr que tout résiste bien mécaniquement.

Voici ce que ça donne, en rajoutant le nez aimanté.
J'ai collé à la colle araldite (de mauvaise qualité) les sonotones.
-les sourcils sur les boulons placés sur les vis.
-la moustache directement sur la tête.


On voit trop les vis à tête hexagonale à l'arrière....Je vais trouver une solution.

Entre les 2 vis on voit un trou que j'ai fait par erreur et que j'ai rebouché.

La tête est vraiment lourde avec les vis rajoutées...

-Certes, on voit toujours les vis, mais je vais en rajouter par-dessus des cheveux...Je n’ai juste pas repris de photo des cheveux que j'ai mis par-dessus...

LUNDI soir 08 JUIN 2015

Juste quelques heures avant le rendu, je fixe à la colle à vêtement les chaussettes.

je l'ai roulé plusieurs fois pour lui donner de l'épaisseur, et j'ai placé une feuille celluloïd avec du scotch pour la maintenir serrée.


 Une roulée et l'autre pas encore.

Pour que la colle araldite tienne, il faut garder quelques heures les deux parties en contact.

La moustache et surtout les cheveux arrières, doivent être maintenus fortement.


Voici comment j'ai fixé l'épaule, le haut du bras:

  • tête de vis coupée pour garder juste la tige filetée.
  • le fil de fortement bouclé autour.
  • 2 rondelles.
  • 2 boulons pour serrer le tout.
  • une boule vissé au bout et collé. 

 

Il reste quelques heures, et j'ai un bras qui n'est pas propre, je dois toujours attendre plusieurs heures pour que le silicone sèche....

 




Pendant qu'il me reste quelques heures, d'attente, je couds du velcro sur l'ouverture du gilet, dans le dos du personnage pour
laisser passer la structure qui maintient tout.

Je me suis rendu compte par une énorme chance, que le bras passait vraiment juste dans la manche...Voire avec un peu de force...



J'ai récupéré une boite à chaussure (je savais qu'elle me servirait un jour), repeint en noir complétement pour faire propre, j'ai pris une housse d'oreiller pour faire un lit à ma figurine.

Le bras a eu le temps de sécher, j'ai tout mis en place, fermé la boite, dormi 30 min dans la chaise de bureau et suis parti pour DDB° pour faire une journée d'animation en stop motion!

Pendant toute cette semaine, je faisais aussi d'autres travaux indépendants, donc grosse semaine...






 

Partager c'est aimer

Merci de partager cet article si il vous a plu

Licence
Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
0 Commentaires

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Facebook

Page Facebook

Merci de partager cette page avec vos amis pour faire découvrir le monde du stop motion

Aller sur la page
Twitter

Compte Twitter

Restez au courant des derniers tweets du @mondestopmotion (Le Monde Du Stop Motion.fr)

Nous suivre
Google plus page

Page Google+

Retrouvez nous sur le réseau social Google+ à cette adresse.

Nous suivre
Contact

Contact

Pour nous contacter, proposer un article ou bien signaler un problème, vous pouvez vous rendre sur la page de contact

Nous Contacter

Sites autour du Stop Motion